Comment recycler ses déchets ? Le guide du recyclage et du tri sélectif

Vous vous demandez chaque jour comment recycler vos déchets ?

Pour vous aider à y voir plus clair dans les méandres du recyclage des déchets et du tri sélectif, nous avons rédigé ce petit guide. Il contient de nombreuses fiches récapitulatives à imprimer et garder chez vous (en cas de doute !). À la fin de cette lecture, vous serez des citoyens éclairés et pourrez alors adopter de nouvelles habitudes plus éco-citoyennes tout en comprenant l’importance de nos actions au quotidien.

Dans cette article vous découvrirez :

1) Qu’est-ce que le recyclage ? En quoi consiste le recyclage ?

a) Définition du recyclage

La définition du recyclage est très large. L’idée principale est d’éviter la fabrication d’une matière nouvelle en réutilisant une matière déjà existante provenant d’un objet dont on ne veut plus (détritus). Le recyclage est donc théoriquement partout : lorsque vous récupérez les jeans de votre grande sœur ou lorsque que vous achetez des meubles chez Emmaüs.

Mais alors comment recycler les déchets « inévitables » provenant de notre consommation alimentaire et qui garnissent nos poubelles ? En respectant les consignes de tri sélectif (mais pas que) ! On vous explique tout dans la suite de cet article

b) Constat en France

Pour comprendre l’importance du recyclage, il est primordial de connaître le mode de traitement des déchets en France. En fonction des communes et des chaines de recyclage, les déchets ne vont pas subir le même traitement.

Traitement des déchet en France

Il existe 4 grandes méthodes de traitement des déchets :

  • le recyclage : 20% des déchets ménagers que nous produisons (nous les 1français) finissent par être recyclés. Cela concerne majoritairement les matières qui peuvent aller dans la fameuse poubelle jaune ou le verre. Il faut savoir que même dans les villes sans poubelle jaune, les déchets globaux, de la poubelle noire donc, sont re-triés pour en récupérer les matières dites ré-utilisables.
  • le compostage (et la fermentation) : 14 % des déchets des français finissent par être compostés. Il s’agit ici uniquement de déchets organiques (cf notre article sur le compostage pour plus de détails). Cette action de re-valorisation des déchets peut être réalisée dans vos salons, jardins, quartiers ou bien encore à l’échelle communale. 
  • l’incinération : 30% de nos déchets sont brûlés. Ce traitement permet de produire de l’énergie qui sera soit directement utilisée sous forme de chaleur, soit utilisée pour faire tourner une turbine et produire de l’électricité. L’incinération permet donc de valoriser en partie ces déchets. Points négatifs, des polluants atmosphériques tels que des métaux lourds, des poussières ou bien encore des gaz acides, ainsi que des déchets solides (issus de nos déchets) appelés mâchefers sont produits lors de l’étape de chauffage. Ces sous-produits d’incinération ont aujourd’hui une deuxième vie et sont utilisés pour former une sous-couche sous la chaussée avant d’y déposer le goudron. Leur usage reste cependant très controversé (suspections de pollution, étonnant ? pas vraiment).
  • l’enfouissement en décharge : avec 36% de nos déchets enfouis, nous sommes forcés de constater que la majorité de nos ordures finissent simplement dans un trou et attendent que le temps passe. Cette méthode est donc la plus classique et la plus répandue. Historiquement, ces déchets remplissaient des carrières ou des mines désaffectées. Comme vous vous en doutez, il est difficile d’imaginer que cela n’ait pas de conséquences (néfastes bien entendu) sur l’environnement. Outre le fait que ces déchets ne seront jamais valorisés, ils sont aussi polluants pour les sols, l’eau et l’air.

c) Les coûts liés au traitement des déchets

Tri sélectif et zéro déchet

En plus de polluer nos sols et de générer des gaz à effets de serre (pour leurs transports) (je prends l’option courte mais la liste est encore longue), ces déchets nous coûtent de l’argent.

En général, il s’agit des emballages divers et variés que nous retrouvons autour d’à peu près tout (et qui soit dit en passant ne nous ont jamais été d’aucune utilité). Vous les avez donc payés pour faciliter le transport du produit consommable et nous payons une seconde fois pour assurer « leur fin de vie ».

Ces coûts sont assumés par nous, habitants et citoyens (en partie, un pourcentage est subventionné par les municipalités), au travers d’une taxe annuelle calculée sur la valeur locative de notre bien immobilier et non sur la quantité de déchets produite par notre logement. En d’autres termes, cela signifie qu’opter pour un mode de vie zéro-déchet ne nous fera pas faire d’économie sur cette taxe d’enlèvement des ordures ménagères (cette non-économie financière n’enlève, en revanche, rien à l’importance d’éveiller et de développer notre conscience écologique).

Néanmoins, en faisant le calcul simplement, nous arrivons vite à cette satisfaisante constatation : si les efforts sont faits à l’échelle de la communauté, alors les coûts d’enlèvements et de traitements de nos déchets seront bien moins élevés pour l’ensemble de cette communauté (tout le monde fera donc des économies) !

2)  Qu’est-ce que le tri sélectif ?

Le tri sélectif des déchets correspond à l’action de classer les ordures en fonction des matériaux qui les composent (verre, plastique, carton etc) dans des poubelles spécifiques pour faciliter leurs collectes et leurs recyclages, c’est ce qu’on appelle communément « faire le tri ».

3) À quoi sert le recyclage ? Et pourquoi recycler ?

Pourquoi recycler ? Parce que l’action de recycler ses déchets correctement permet de les valoriser ou de limiter leurs transports inutiles vers des services qui ne pourraient pas les traiter.

Le recyclage constitue donc le socle de nos actions éco-citoyennes. Cette habitude est notre première sensibilisation à l’impact de notre consommation sur notre environnement.

Le meilleur déchet

Même si le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas, il est difficile, dans une démarche de transition, de se passer radicalement de tous ces fameux emballages. Ainsi, la première étape consiste à prendre conscience de la quantité et du type déchets que l’on génère afin d’être en mesure de faire attention à leur fin de vie.

4) Les logos du recyclage

Sur de nombreux produits, vous pouvez retrouver différents types d'étiquette qui vous expliquent (plus ou moins) clairement comment le produit peut être recyclé. Bien souvent les différentes parties qui constituent l'emballage ne sont pas à placer dans la même poubelle (par exemple pot de yaourt en verre : le verre est à déposer dans le bac de recyclage vert, le papier aluminium qui le recouvre dans la poubelle jaune). C'est un bon réflexe à prendre que de vérifier ces étiquettes avant de jeter le contenant.

Cependant, dans certains cas, le caractère recyclable du produit n'est pas aussi clair. En effet, les différents logos de recyclage qui existent se ressemblent et peuvent porter à confusion. Nous vous propositions donc un petit récapitulatif des logos que l'on retrouve le plus souvent.

Les mystérieux logos du recyclage
  • (1-2) Le ruban de Möbius indique que l’emballage est recyclable. S’il contient un pourcentage, cela veut dire que le matériau contient X% de matière recyclé (ici 80%).
  • (3) Tidyman est simplement là pour vous rappeler de jeter vos déchets dans des poubelles et pas par terre… Il est visiblement nécessaire de rappeler encore ce genre de choses aujourd’hui (mais pas à vous bien sûr, nous en sommes persuadés 😉 ).
  • (4) La présence de Triman sur un produit signifie que l'emballage est recyclable et doit l'être.
  • (5) Ces logos avec les 3 flèches peuvent être assez trompeurs puisqu’ils ressemblent au ruban de Möbius. Or, ils indiquent quel type de plastique est présent. Les plastiques de type 1, 2 ou 3 sont généralement recyclables (cela dépend de votre commune), les autres (4, 5 et 6) ne le sont pas (en France tout du moins).
  • (6) Le point vert est retrouvé sur presque tous les emballages MAIS ce logo veut uniquement dire que le fabricant du produit en question a reversé une contribution à une des trois sociétés responsables du recyclage (pas très utile pour nous donc, mais bon pour la conscience du fabricant).
  • (7) Étiquette détaillée qui explique que les différentes parties du produit ne se recyclent pas de la même manière.

Une autre petite astuce spécialement pour vous : téléchargez cette petite fiche récapitulative et imprimez la ! Ainsi vous pourrez facilement retrouver toutes les informations présentes dans cet article de manière synthétique. À coller en face de votre poubelle pour éviter les erreurs et les moments de doute !

5) Système des poubelles de tri sélectif / recyclage de différentes couleurs 

Le système de tri sélectif associé aux poubelles de tri / recyclage de différentes couleurs est un casse-tête bien français.

La collecte des déchets est gérée par les communes, ou communautés de communes qui ont tout le loisir de proposer des systèmes de tri sélectif qui leurs sont propres. On se retrouve donc avec une pléiade de poubelles multicolores et c’est la loterie pour jeter ses déchets.

Ces consignes de tri évoluent aussi régulièrement, histoire de finir de nous perdre. Une harmonisation du système est prévue par le gouvernement d’ici 2022 (et on a hâte !). En attendant ce petit miracle et pour vous aider dans ce dédale polychrome, nous vous proposons un résumé !

Gardez bien en tête que nous avons essayé de faire des généralités mais que nous ne sommes pas à l’abri d’une erreur ou d’une évolution du système (si vous avez un doute, filez sur le site www.consignesdetri.fr, on vous en parle plus bas).

a) Quels déchets dans quelles poubelles de recyclage ?

Quels déchets dans quelles poubelles ?

b) Que mettre dans la poubelle jaune ?

La poubelle de tri sélectif à couvercle JAUNE doit contenir les déchets :

  • PLASTIQUES : bouteilles (eau, huile, lait, sodas), flacons ou bidons (produits d’entretien ou d’hygiène et de beauté)
  • CARTONS/PAPIERS : emballages en carton (tetra-pak, cartons de pizza, etc), papiers divers (journaux, magazines, prospectus, cahiers, feuilles, enveloppes)
  • EMBALLAGES EN MÉTAL : boites de conserve, cannettes, sprays et aérosols, couvercles en métal, barquettes en aluminium

Il ne faut PAS mettre dans la poubelle JAUNE :

  • les objets en plastique (vaisselle par exemple),
  • les gros cartons (d’électroménager, de déménagement, de meubles).

c) Que mettre dans la poubelle verte ? Dans la marron ? La noire ?

La poubelle de tri sélectif à couvercle VERT/MARRON/NOIR doit contenir les déchets :

  • ORGANIQUES : tous les restes alimentaires (essayez de privilégier l’utilisation d’un composteur)
  • NON RECYCLABLE : tout ce qui ne va pas dans les autres poubelles et de petites tailles (les grands déchets sont à déposer en déchetterie)

d) Que mettre dans le conteneur vert ?

Le conteneur municipal VERT doit contenir les déchets :

  • en VERRE : bouteilles (vin, bière, autres alcools, jus de fruits, soupes, huile), bocaux (conserves, confiture, petits pots bébé)

Il ne faut PAS mettre dans le conteneur VERT :

  • la vaisselle (verres ou plat en verre),
  • les vitres et miroirs. Ils sont à déposer en déchetterie.

e) Quels déchets dans quels sacs poubelles ? Le système des sacs et du tri sélectif

Moins fréquent que le système de poubelles colorées, certaines régions ont mis en place un système de tri qui s’effectue après la collecte et en fonction de la couleur du sac poubelle.

Le tri sélectif se fait toujours chez vous (les citoyens). Les déchets sont à trier dans des sacs poubelles de couleurs différentes. On vous explique les règles du système juste en dessous.

Sac tri sélectif

Quel sac poubelle pour le tri ? La réponse ci-dessous :

Le sac poubelle VERT doit contenir les déchets liés au VERRE :

  • Bouteilles en verre (vin, bière, autres alcools, jus de fruits, soupes, huile)
  • Bocaux de conserve en verre
  • Pots de confiture
  • Petits pots pour bébé

Le sac poubelle JAUNE doit contenir les déchets liés au PLASTIQUE (entre autres) :

  • Bouteilles en plastique (eau, sodas, lait, huile)
  • Flacons ou bidons plastiques (produits d’hygiène et de beauté ou d’entretien)
  • Boites de conserves (acier) et cannettes (aluminium)
  • Sprays et aérosols (aluminium)
  • Emballages carton (classique et tetra-pak)

Le sac poubelle BLEU doit contenir les déchets liés au PAPIER :

  • Feuilles, cahiers, enveloppes
  • Journaux, annuaires
  • Magazines et prospectus

Le sac poubelle NOIR doit contenir les déchets MÉNAGERS (déchets organiques) :

  • Restes alimentaires
  • Couches bébé

6) Comment recycler ? Comment faire le tri sélectif ?

Comment recycler en 2020 ? Le tri sélectif peut s’avérer parfois contre-intuitif. Et pour ajouter une petite complexité, les règles peuvent être différentes selon les communes.

Nous vous conseillons donc de garder précieusement la fiche récapitulative que votre commune vous distribue chaque année !

Comment recycler ?

Nous allons maintenant décortiquer avec vous comment faire le tri sélectif, comment recycler, en passant en revue différents types de déchets : que mettre au recyclage, comment bien faire le tri… toutes les réponses.

a) Recyclage des déchets organiques

Une grande majorité de nos déchets organiques peuvent être recyclés sous forme de compost. À l’échelle individuelle ou collective, vous pouvez mettre en place des zones de compostage.

En déposant vos déchets organiques dans un composteur et grâce à la magie des décomposeurs (vers de terre), le recyclage des déchets organiques devient facile, vous obtiendrez un terreau fertile utilisable pour vos différents projets de jardinage.

Les déchets alimentaires représentent près de 30% du volume de votre poubelle. Ainsi, le compostage (ou recyclage des déchets organiques) permet de réduire considérablement la pollution liée au transport des déchets et permet de valoriser ces détritus : une double bonne nouvelle donc !

Proportion de déchets organiques

Pour connaître en détails le recyclage des déchets verts, nous vous renvoyons vers notre guide complet sur le compostage.

Si vous ne vous orientez pas vers le compostage, alors choisissez la bonne poubelle. Les déchets organiques doivent être jetés dans votre poubelle de tout-venant.

b) Recyclage du plastique

« Comment recycler le plastique » est une question qui nous revient souvent, notamment par rapport aux bouteilles en plastique.  C’est simple, visez la poubelle JAUNE.

Les plastiques sont composés de pétrole et peuvent se recycler plusieurs fois (mais pas indéfiniment). Une fois recyclés et en fonction de leurs natures, ils serviront à fabriquer différents objets : bouteilles plastiques, moquettes, arrosoirs, sacs de couchage, etc (la liste est loooongue !).

Le recyclage de vos bouteilles plastiques et autres est donc simple : ils sont à déposer dans les poubelles à couvercle JAUNE.

Cas particuliers : des nombreux progrès ont été réalisés en terme de recyclage ces dernières années. Ainsi, le film alimentaire, les pots de yaourts, les barquettes en polystyrène et les filets de pommes de terre sont aujourd’hui recyclables et à trier dans les poubelles à couvercle jaune !

c) Recyclage du carton

Comment recycler le carton ? Il vous suffit de jeter vos cartons dans la poubelle JAUNE.

Le carton est composé de fibre de papier et peut être recyclé plusieurs fois (maximum 10 fois).

Il existe deux groupes de carton : les EMR ou emballages ménagers récupérés (type boite de stockage) et les ELA ou emballages pour liquides alimentaires (type tétra-pak).

Les différents types de carton

Les EMR se recyclent dans le conteneur papier/carton, la poubelle JAUNE. Au cours de leurs multiples vies ils peuvent devenir des caisses, boites de chaussures ou des boites d’œufs. Les ELA doivent être jetés dans le conteneur des bouteilles plastiques : ils contiennent de l’aluminium ou du plastique et doivent donc subir un traitement particulier pour séparer la fibre de papier des autres matériaux. Les ELA peuvent être recyclés en rouleau de papier cadeau, papier hygiénique ou mouchoirs.

Cas particuliers : les cartons de pizza souillés et les boites d’œufs sont recyclables, il faut donc les jeter dans le conteneur papier/carton, la poubelle JAUNE.

d) Recyclage du papier

Comment recycler le papier ? Jetez-le dans la poubelle JAUNE.

Le papier est l’une des matières les plus recyclées en France. Ce recyclage peut s’opérer avec différentes techniques (mécanique ou chimique). Ainsi, ces déchets de papeterie, emballages papiers et autres papiers alimentaires doivent être jetés dans le conteneur papier/carton (poubelle de recyclage à couvercle JAUNE).

Cas particulier : les papiers cadeaux (métallisés ou non) se recyclent, ils sont à trier dans la poubelle à couvercle jaune.

e) Recyclage du verre

Comment recycler le verre ? Déposez-les dans un conteneur municipal VERT ou placez-les dans un sac poubelle VERT.

Le verre se recycle à l’infini (privilégier ce type de contenant lors de nos achats) ! Il faut donc les déposer (bouteilles, bocaux, flacons) dans les grands conteneurs (verts généralement) prévus à cet effet.

Le recyclage du verre s’effectue en 3 étapes : tout d’abord il faut retirer tous les éléments qui ne sont pas du verre sur les bocaux ou bouteilles (étiquettes, capsules ou bouchons), puis le verre est trié en fonction de sa couleur et enfin il est broyé et fondu pour former un verre neuf et coloré.

Recyclage du verre

Cas particulier : le verre cassé (on parle ici des verres dans lesquels nous buvons) n'a pas subi le même traitement que les verres contenant des produits destinés à la vente et ne peut par conséquent pas être recyclé.

Il doit donc faire un aller simple à la déchetterie. Les verres présents dans les ampoules, vitres ou plateaux de micro-ondes, ne doivent pas être jetés dans le conteneur vert mais devront subir un recyclage spécifique.

Vous pouvez déposer vos ampoules usagées dans les supermarchés vers les points de collectes Eco-système (pour trouver un point de collecte près de chez vous : www.ecosystem.eco).

f) Recyclage du bois

Le bois se recycle aussi évidemment (le papier et le carton étant des dérivés du bois). Il doit être déposé en déchetterie où il sera valorisé.

Bois de cagettes, bois de constructions, copeaux… Il finira généralement broyé et sera ensuite transformé en panneaux à particules (aussi appelés aggloméré), isolants, papiers, cartons etc.

Cas particulier : le recyclage des palettes de bois est réalisé par des entreprises spécialisées afin de maximiser leur durée de vie. Les palettes doivent donc elles aussi être déposées en déchetterie.

g) Recyclage des boites de conserves (acier) et canettes (aluminium)

Comment recycler l’aluminium et l’acier (boites de conserve et cannettes) ? Déposez-les dans la poubelle JAUNE.

Le recyclage des canettes (aluminium) et des boites de conserves (acier) est un long processus (tri, fonte puis purification) mais le recyclage est quasiment infini pour l’aluminium. Après avoir été déposés dans la poubelle jaune (ou point de collecte correspondant), ils seront revalorisés en boule de pétanque ou chariots de supermarché.

Cas particulier : les feuilles d’aluminium aussi appelées « papier d’aluminium » se recyclent aussi (même si elles sont souillées) ! Déposez-les dans les poubelles à couvercle jaune.

h) Recyclage des capsules et emballages de café

Vous vous demandez comment recycler vos capsules de Nespresso ? C’est simple, elles vont dans la poubelle à couvercle JAUNE.

Les consignes de tri évoluent et les progrès en termes de recyclage sont impressionnants. Ainsi le recyclage des emballages cafés (ou capsules, gourdes de compote, sachets de chips) est maintenant possible. Il vous suffit donc de mettre ces déchets dans la poubelle à couvercle jaune.

7) Comment recycler les déchets « particuliers » ?

Le traitement des matériaux numériques constitue un tout autre challenge. Ils n’ont malheureusement pas été conçus pour être réutilisés ou bien recyclés, ce qui rend leur fin de vie assez compliquée, avec peu de perspectives.

Il faut essayer au maximum de ne pas les envoyer directement à la décharge, mais de trouver des entreprises qui valorisent une partie des déchets générés par ces produits (métaux rares par exemple).

L’état a mis en place un site web (www.eco-systemes.fr) pour permettre de connaître toutes les opérations de recyclage concernant les déchets électroniques et électriques.

a) Recyclage d’un téléphone portable/fixe

Plusieurs solutions existent pour recycler son téléphone portable. Certains opérateurs ou constructeurs acceptent de reprendre de vieux téléphones portables. Cela leur permet de récupérer de précieux composants qu’ils peuvent réutiliser dans de nouveaux produits.

Des entreprises (comme Backmarket par exemple) reconditionnent les téléphones dont on ne veut plus et nous donne une (petite) somme en échange. Ils changent les pièces endommagées et remettent l’article en vente. Ainsi, il est possible d’acheter un téléphone portable « recyclé » sur ces plateformes.

La dernière solution pour recycler son téléphone portable (s’il est par exemple vraiment en mauvais état) est de le déposer dans un point de collecte eco-systemes où il sera correctement pris en charge. On retrouve ces points de collecte (remplis de smartphones) dans de nombreux supermarchés ou magasins de bricolage.

b) Recyclage des piles et batteries

Le recyclage des piles ou batteries doit être réalisé avec précaution. Elles contiennent en effet des métaux lourds qui sont dangereux pour l’environnement et qui doivent donc être traités spécifiquement.

Il faut éviter que ces produits finissent en déchetterie afin qu’ils soient pris en charge correctement : déposez-les donc eux aussi dans les points de collecte eco-systemes.

Les déchets particuliers

c) Recyclage des tissus et vêtements

Comment recycler vos vieux tissus et vêtements ? Le meilleur moyen de recycler ses vêtements reste de leur donner une seconde vie. Il est possible de les donner ou troquer à des connaissances ou alors les mettre en vente sur des sites spécialisés (comme Vinted ou leboncoin par exemple).

Il est aussi possible de les donner à des associations caritatives comme le Relais. Ils collectent nos vieux vêtements partout en France, pour les donner ou pour un recyclage les tissus. Le site « la fibre du tri » (https://www.lafibredutri.fr) vous permet de connaître les points de collectes les plus proches de chez vous.  

Cas particulier : le recyclage du cuir ou de vieux tissus peut aussi se faire grâce aux collectes réalisées aux différents points d’apports volontaires, vous pouvez les retrouver sur le site de la fibre du tri.

Recyclage des tissus

8) Et le reste ?

Pour tout le reste, ce sera direction la poubelle de tout-venant ou poubelle NOIRE.

Sites web à consulter

Parfois on peut avoir un petit doute concernant un produit. À ce moment-là, foncez consulter le site : www.consignesdetri.fr qui fonctionne comme un moteur de recherche dans lequel vous rentrez le nom du dit produit. Le site vous retournera alors où il doit être recyclé.

Et ce n’est pas tout ! Ce site est très régulièrement mis à jour et prend en compte la commune dans laquelle vous habitez. Disponible en application sous le nom de Guide du tri !

Poubelles à compartiments et tri sélectif

Une petite astuce pour faciliter le tri sélectif tous les jours à la maison est d’investir dans des poubelles à compartiments.

Cela permet à toute la famille de prendre de bonnes habitudes dès le plus jeune âge (et évite accessoirement de faire des petits tas d’emballages un peu partout dans votre habitation !).

9) Et le recyclage chez nos voisins européens ?

Le parlement européen a fixé des objectifs ambitieux pour les prochaines années. Ainsi, l’ensemble des pays membres de l’Union Européenne devront réduire leur quantité de déchets alimentaires de 50% d’ici 2030 mais aussi mieux recycler les emballages plastiques (70% d’ici 2030).

Déchets municipaux par français chaque année

C’est un sacré challenge qui nous attend ! Et oui, il faut savoir qu’à l’heure actuelle un français produit en moyenne 514kg de déchets municipaux (comprend les déchets ménagers mais aussi des collectivités et des activités économiques) par an (en 2017) ! Les efforts seront donc à réaliser du côté des consommateurs mais aussi de la grande distribution.

Production de déchets par habitant en Europe

À l’échelle européenne, nous voyons que nous produisons plus de déchets qu’un grand nombre de nos voisins.

Nous aurions donc tout intérêt de nous inspirer de leurs efforts et des politiques mises en place. Le recyclage en France a encore besoin de progresser !

Recyclage des déchets en Norvège

Un pays européen (mais non membre de l’UE) a fait des progrès impressionnants en terme de recyclage du plastique. En effet, la Norvège a recyclé 97% de ses bouteilles plastiques en 2019.

Un petit exploit rendu possible grâce à la mise en place de consignes sur les bouteilles en plastique (mais aussi les canettes en aluminium). À la sortie des supermarchés, les norvégiens trouvent des machines qui échangent leurs bouteilles vides contre quelques centimes de la monnaie locale.

Conclusion

Il va falloir changer nos habitudes !

Et pour avoir un impact réel, il faut agir à 2 niveaux : consommer moins d’emballage (packaging) et recycler/composter au maximum ses déchets.

Nos poubelles sont principalement composées de ce qui se trouve dans nos salles de bains et dans nos cuisines, des alternatives simples existent (allez faire un tour sur notre page DIY) et de nombreuses initiatives sont mises en place pour former les citoyens aux nouveaux gestes qui permettent d’être moins dépendants de la grande distribution.

Articles récents

Pollution numérique : quel est l’impact du numérique sur l’environnement ?

Quel est l'impact du numérique sur l'environnement? Découvrez la pollution numérique, générée par votre boîte mail, netflix, Facebook, etc.

En savoir plus
Sir David Attenborough, rédacteur scientifique engagé

Nous vous proposons dans cet article d’en apprendre un peu plus sur un personnage qui a probablement habité vos écrans de télévisions et dont les documentaires vous ont sûrement procuré quelques frissons … Sir David Attenborough. Une voix hors du commun Si son nom ne vous dit rien, vous êtes très sûrement familiers avec sa voix. […]

En savoir plus
Comment faire son déodorant maison ? Et pourquoi ? Le guide du déodorant DIY

Vous cherchez la recette pour faire votre déodorant maison ? Voici le guide de toutes les recettes de deo DIY à fabriquer facilement !

En savoir plus

Ils parlent de nous et nous soutiennent

  • POP' SCIENCESFor Women in ScienceLBBE
  • GRAZIALe ProgrèsL'Essor
© 2020 Projet Pangolin - Mentions Légales