Comment transformer Noël en une fête de famille écoresponsable ?

Les fêtes de Noël approchent à grands pas et le compte à rebours pour les préparatifs est officiellement lancé ! Choisir un sapin de Noël, décorer sa maison, dénicher un calendrier de l’avent original pour les enfants (ou les adultes !), décider du menu, trouver une tenue pour l’occasion, se lancer dans la quête aux cadeaux, etc. Les traditions qui accompagnent cette période de fêtes ne manquent pas !  

Bien que toute l’équipe du Projet Pangolin adore Noël, son esprit festif et son ambiance magique, nous avons ressenti ces dernières années un décalage de plus en plus marqué entre notre envie d’un mode de vie plus respectueux de notre planète et cette période de fêtes qui semble être orchestrée par, et pour, une société de surconsommation. Nous avons donc décidé de prendre un peu de recul et de modifier quelques-unes de nos habitudes pour vivre des fêtes de Noël en accord avec nos valeurs. 

Dans cet article, nous vous proposons donc de découvrir de nombreuses astuces et idées pour transformer Noël en une période de fêtes respectueuse de la planète. Du choix du calendrier de l’avent et du sapin de Noël, jusqu’aux idées cadeaux et au repas, tout sera passé en revue. Nous irons même faire un tour du côté de l’organisation et du papier cadeau ! 

Pour finir, nous nous intéresserons à l’histoire des fêtes de fin d’années pour mieux comprendre comment ces dernières ont évolué dans le temps. De leurs origines à nos jours, vous découvrirez pourquoi Noël rime aujourd’hui avec surconsommation.

1) Comment faire de Noël une fête de famille écoresponsable ? Toutes nos astuces !

Il est toujours possible de changer quelques-unes de nos habitudes pour respecter un peu plus notre planète, et les fêtes de Noël ne font pas exception. Du sapin de Noël au calendrier de l’avent, en passant par le célèbre repas de Noël, nous vous proposons ici une suite d’idées et de bons plans qui vous permettront d’allier magie de Noël, zéro-déchet et écocitoyenneté.

a) Sapin de Noël à replanter, à fabriquer soi-même, ou bien en bois, toutes nos idées d’arbres de Noël responsables et durables ! 

Qui dit Noël dit bien sûr arbre de Noël ! Le fameux sapin de Noël que l’on décore chaque année et au pied duquel on (oups, le Père Noël) dépose les cadeaux tant attendus. Mais est-il vraiment écologique ? On vous dit tout et on vous explique comment vous pouvez, de façon très simple, améliorer l’impact environnemental de votre décoration de Noël. 

Faut-il choisir un sapin de Noël artificiel ou naturel ? 

Nous vous conseillons de favoriser le sapin de Noël naturel à la version artificielle en plastique. Bien que l’arbre de Noël artificiel présente l’avantage de pouvoir être conservé plus longtemps, sa production n’a rien d’écologique ! Son utilisation, aussi longue soit elle, ne permettra malheureusement pas de compenser l’impact environnemental de la dérivation du pétrole en plastique qui aura été nécessaire à sa fabrication. 

À l’inverse, la production d’un arbre de Noël peut être vertueuse. Comme toute plante qui pousse, le sapin de Noël lors de sa croissance consomme du CO2, stabilise les sols grâce à ses racines et a donc un impact environnemental que l’on peut qualifier de positif. Enfin, le sapin de Noël naturel est compostable, recyclable (en bois de chauffage par exemple) et peut même être replanté si tant est qu’on le choisisse avec ses racines ! 

Mais attention ! On dit oui à un sapin de Noël naturel, mais pas n’importe lequel ! Vous vous en doutez, tout n’est pas vert dans le sapin de Noël. Il faut tout d’abord s’assurer que le sapin que l’on achète n’est pas issu d’une forêt naturelle. Choisir un tel sapin de Noël reviendrait à participer activement à la déforestation. À éviter donc ! 

La France est une grande productrice de sapins de Noël. Ces productions arrangent donc grandement nos affaires puisqu’elles nous permettent de favoriser une production locale qui réduira l’impact de l’acheminement du sapin de Noël jusqu’à nos salons. Il faudra néanmoins veiller à choisir des sapins cultivés dans le respect de l’environnement. Pour cela, renseignez-vous sur les producteurs et leur mode de culture et/ou privilégiez les sapins de Noël porteurs de labels tels que Plante Bleue, Agriculture Biologique (bien sûr !), ou encore Fleurs de France. 

Comment recycler son sapin de Noël

Pour adopter un sapin de Noël : Treezmas.com et Mylittlesapin.fr (options testées et approuvées !). 

Comment fabriquer soi-même un sapin de Noël écologique ? 

Sapin de Noël ne rime pas toujours avec arbre de Noël. Sapin de Noël DIY, en bois, en palette, à dessiner sur ses fenêtres, etc, les options sont nombreuses pour fabriquer soi-même un sapin de Noël qui soit à la fois éthique et responsable. Faciles à réaliser, les sapins de Noël DIY permettent en plus de passer un moment convivial en famille. 

Voici une liste non-exhaustive de 10 idées pour un sapin de noël écoresponsable : 

  • LE sapin à la mode ces dernières années, c’est bien sûr : le sapin en palette, en bois, ou en branches. Ici, l’idée sera d’assembler les unes en dessous des autres des planches ou branches de longueurs différentes afin d’obtenir une forme de sapin. On peut visser, ou accrocher avec de la ficelle les différentes parties puis décorer à sa guise. Les planches peuvent être récupérées, constituées de chutes de bois et les branches ramassées en forêt lors d’une balade. 
  • Le sapin dessiné sur les fenêtres avec des feutres peintures, qui s’en ira sans problème à l’eau. On peut le faire de la taille et de la forme que l’on veut, le décorer comme on le souhaite et en plus, il ne prend pas de place ! Testé et approuvé par l’équipe ! 
  • Le sapin en “masking-tape” sur un mur. Vous voyez ces scotchs en papier, existant en de nombreuses couleurs et avec de jolis motifs ? Choisissez ceux qui vous plaisent et scotchez votre sapin au mur. On peut ainsi le faire traditionnel mais aussi géométrique. Une astuce dans l’air du temps qui saura épater vos invités. 
  • Un vieil escabeau qui dort dans votre garage en attendant l’unique ampoule à changer de l’année ? Ni une ni deux, donnez-lui une raison d’être là et détournez-le en sapin de Noël. Quelques guirlandes et décorations, et le tour est joué. 
  • Une idée originale que nous avons trouvé sur le blog de Natalike : le sapin de Noël en rouleaux de papier WC upcyclés ! On adore ! 
  • Pas le temps ou l’envie de s’occuper de ça mais néanmoins tentés par une petite décoration de Noël ? Décorez une plante que vous avez déjà chez vous ! 
  • Le sapin en livre est aussi une super idée pour utiliser ce que nous avons déjà à la maison. Empilés, décorés et c’est fait ! 
  • On peut aussi tout simplement recréer la forme d’un sapin avec une guirlande, lumineuse ou pas, sur son mur. Une guirlande, quelques morceaux de scotch et voilà une déco de Noël minimaliste ! 
  • Une idée des plus insolites : le sapin en post-it. On a beaucoup aimé la réalisation de Liz, décoré avec quelques découpages en forme de feuilles, sur le frigo. 
  • Le String Art vous connaissez ? Quelques clous, un marteau, une planche de récup, un dessin de sapin et de la laine, c’est tout ce dont vous aurez besoin pour créer un sapin original. Dessinez au crayon sur la planche, plantez des clous à intervalles réguliers le long du trait, et passez de la laine d’un clou à l’autre pour combler et créer le sapin. Daphné de BeFrenchie vous explique comment faire par ici, et pour celui-là, même pas besoin de décorations ! Pour les plus flemmard : vous pouvez commander des créations personnalisées à De fil en clou !
Sapin de Noël DIY

En parlant décorations de l’arbre, vous commencez à nous connaître ! Nous vous recommandons chaudement de ne pas les acheter neuves, mais plutôt de les trouver de seconde main ou de les chiner dans les vides greniers et brocantes. Et quitte à être lancés, pourquoi ne pas en profiter pour faire aussi les décorations du sapin vous-même ? Avec de vieux couverts de tables, des photos, des pliages origamis, des bâtonnets de glaces upcyclés, des boutons de couture à recycler ou chinés… En bref, vous l’aurez compris, il existe une infinité de possibilités. 

Conseils pour un Noël écoresponsable

b) Comment fabriquer soi-même son calendrier de l’avent ?

Constituer un kit zéro-déchet, lancer des défis en faveur d’un engagement écocitoyen, messages positifs ou graines à semer, etc. Découvrez toutes nos idées pour fabriquer vous-même votre calendrier de l’avent et transformer ces 24 petites cases qui annoncent le début des festivités de Noël en un véritable cadeau éthique et écoresponsable !

Vous avez certainement toutes et tous remarqué cet engouement autour des calendriers de l’avent. À base de chocolats, de cosmétiques, ou d’objets de décoration, les options ne manquent pas pour ces calendriers qui viennent fleurir dans les rayons des supermarchés dès le mois d’octobre ! Malheureusement, vous avez aussi remarqué qu’ils sont bien souvent (pour ne pas dire toujours) emballés et suremballés, et que la plupart des 24 petits objets que nous découvrons avec plaisir terminent de manière quasi-systématique au fond d’un placard (ou même à la poubelle). Exception faite des chocolats qui, si tant est qu’ils soient à notre goût, finissent dans nos estomacs. Une belle mise en jambes avant le marathon de repas qui nous attend pendant les fêtes de fin d’année ! 🙂 

Calendrier de l'avent à faire soi-même

Alors pourquoi ne pas transformer cette tradition de Noël en un pré-cadeau de Noël éthique et responsable en le fabriquant soi-même ? L’occasion parfaite de passer un moment convivial pendant toutes les étapes de création, et aussi de faire plaisir à nos proches en leur offrant un calendrier de l’avent personnalisé (qui ne terminera ni au fond d’un tiroir, ni à la poubelle !). 

Nous vous proposons donc de découvrir quelques-unes des idées de l’équipe du Projet Pangolin pour fabriquer vous-même votre calendrier de l’avent !

Utiliser des matériaux recyclés ou trouvés

Pour rendre votre calendrier de l’avent le plus zéro déchet et le plus économique possible, il suffira de recycler ce qui se trouve déjà dans nos maisons et appartements. Rouleaux de papier toilette, boîte en carton, enveloppes reçues au courrier, … il sera très facile, avec un peu d’imagination, de leur donner une seconde vie et de les utiliser comme “support” pour votre calendrier de l’avent DIY. 

N’hésitez pas non plus à aller faire un tour dehors. Une petite balade dominicale sera, par exemple, l’occasion idéale pour ramasser une branche originale qui vous servira de support de base pour un calendrier de l’avent suspendu. 

Un calendrier de l’avent comme premier cadeau de Noël personnalisé

Un calendrier de l’avent personnalisé constituera un superbe premier cadeau de Noël. L’occasion de découvrir chaque jour pendant le mois de décembre une petite intention pensée spécialement pour nous. 

Cela peut aller du simple petit mot glissé dans un pot en verre mentionnant un souvenir commun à une idée de moment à partager pour l’année, en passant par des petits morceaux d’un cadeau de Noël plus matériel comme un kit zéro déchet (on vous en dit plus sur ces petites merveilles juste en bas), de couture, de peinture, etc. Les options ne manquent pas !

Pour les plus “cuisiniers” d’entre nous, pourquoi ne pas proposer à la personne qui aura la chance de recevoir ce calendrier de l’avent maison (ou à vous-même !), un assortiment de biscuits secs et chocolats faits par vos soins ? Une intention gourmande et sans emballage contrairement aux versions industrielles !

Un calendrier de l’avent DIY engagé !

Pourquoi ne pas profiter de ce calendrier de l’avent pour lancer des défis éco-citoyens à vos amis et familles ?! Acheter un composteurrecycler efficacement ses déchets, fabriquer soi-même ses produits cosmétiques et d’entretien, passer aux savons et shampoings solides, partir en vacances en train, donner de son temps à une association, etc. Les idées ne manquent pas ! Proposez-leur de relever ces défis ensemble et faites un pas de plus vers un quotidien respectueux de notre planète tout en profitant pleinement de toutes ces belles traditions de Noël 🙂 

c) Un repas de Noël local et de saison, mais tout aussi convivial, c’est possible ! 

Foie gras, saumon fumé, plateau de fruits de mer, dinde aux marrons, bûche de Noël, et tant d’autres plats viennent allègrement prendre place sur nos tables le soir de Noël. Nous sommes d’accord avec vous, le repas de Noël, c’est sacré ! Pas question donc de le changer du tout au tout. Nous souhaitons simplement vous proposer quelques idées pour le rendre un peu plus écoresponsable, tout en conservant l’ambiance magique qui règne autour de ce moment familial. 

Conseil #1 : Un repas fait maison 

Pour rendre ce repas le plus zéro déchet possible, on évitera les plats préparés des grandes surfaces. À l’inverse, on profitera du repas de Noël pour passer un moment convivial en cuisinant un menu à notre image. Que l’on passe les fêtes de fin d’année en famille, entre amis, à deux, ou bien en solo, il n’est pas nécessaire de mettre les petits plats dans les grands pour faire plaisir à ses proches et à ses papilles. 

Conseil #2 : Choisir des aliments locaux et de saison 

On retrouve souvent sur notre table de Noël des produits … pas du tout de saison, et pas du tout de chez nous (homard venu tout droit des côtes du Royaume Uni, crevettes de Madagascar ou corbeille de fruits exotiques) ! Mais pourquoi le repas de Noël ferait-il exception à toutes nos bonnes pratiques de consommation alors que nos régions regorgent de produits délicieux ? Privilégions les produits de saison et les producteurs locaux pour imaginer notre menu de Noël, il n’en sera que meilleur 🙂

Conseil #3 : Prévoir un menu adapté à la taille de nos estomacs !

Nous avons tous, au moins une fois, déboutonné notre pantalon pour pouvoir faire rentrer une part de bûche de Noël dans notre estomac à la fin du repas de Noël. Pour éviter le gaspillage alimentaire, et les ventres trop remplis, prévoyons des quantités adaptées à nos appétits ! 

Conseil #4 : Se lancer un défi vert 

Pourquoi ne pas profiter du repas de Noël pour se lancer un petit défi vert ? Une entrée ou un plat végétarien par exemple ! Nous savons que la production de viande génère énormément d’émissions de gaz à effet de serre. Opter pour une option végétarienne dans notre menu permet donc de diminuer notre empreinte carbone, mais aussi de faire découvrir à nos convives des idées de plats sans viande, qu’ils pourront reproduire à la maison 🙂 

Conseil #5 : Essayer le “faux-gras” 

Un Noël sans foie gras ? Jamais ! Voilà ce que nous avons pu entendre dans nos familles. Nous ne cherchons absolument pas à discuter ici le fait que le foie gras soit une denrée délicieuse, avec un esprit très festif. Sa production en revanche ne peut absolument pas être qualifiée d’éthique. N’oublions pas qu’un foie gras est par définition un foie malade. Alors pourquoi ne pas tester le faux-gras, une version éthique et responsable de foie gras sous forme de terrine végétale ? 

Conseil #6 : Se tourner vers des vins responsables 

Le vin ne fait pas exception à la règle ! On minimise la distance du transport entre son lieu de production et notre verre en se tournant vers des producteurs locaux. On privilégiera également des productions raisonnées autant que possible (par exemple, les vins bio ou nature). L’occasion parfaite d’aller faire une petite dégustation dans les caves d’un producteur de votre région 🙂 

Et la bonne nouvelle de ces dernières années côté vin : la consigne fait son grand retour ! Nous ne le répéterons jamais assez, le meilleur déchet c’est celui que l’on ne produit pas. On opte donc pour des bouteilles de vin consignées qui pourront être ré-utilisées à l’infini (ou presque, nous avons tous un maladroit dans notre entourage susceptible de casser la bouteille!). 

Conseil #7 : Bannir les assiettes et couverts en plastique 

Est-ce qu’on ose le dire une nouvelle fois ? Et oui ! Le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas.

Idées pour un repas de Noël éthique et durable

Alors on optimise ses efforts en minimisant la taille de nos poubelles, même lors d’un repas tel que celui de Noël. Adieu couverts et flûtes de champagne en plastique ! Adieu nappes et serviettes en papier ! À usage unique et d’un esthétique douteux, ils ne survivront généralement pas jusqu’à la fin du repas. Il ne sera pas non plus nécessaire de sortir les assiettes en porcelaines ou les verres en cristal, juste une vaisselle et du linge de maison réutilisables 🙂 

2) Est-il possible de faire des cadeaux de Noël qui soient à la fois éthiques et responsables ? On vous dit tout !

Offrir des cadeaux de Noël éthiques et responsables c’est possible (et facile) ! C’est pourquoi nous vous proposons de découvrir ici une loooongue liste d’idées de cadeaux de Noël écoresponsables (pas chers et parfois à faire soi-même). Vous serez ainsi en mesure de faire plaisir à vos proches tout en respectant la planète !

Noël éthique et écoresponsable

a) Offrir des moments plutôt que des cadeaux “matériels”

Il n’est pas rare de rentrer de nos repas de Noël les bras chargés de petits objets que l’on vient de recevoir en cadeaux. S’ils nous ont été offerts avec la douce intention de faire plaisir (du moins on l’espère…), ils vont aussi participer activement à encombrer nos étagères. 

Alors dans votre transition vers un mode de vie plus minimaliste et respectueux de l’environnement, nous vous proposons d’opter pour des cadeaux immatériels ! Ces cadeaux sont par définition plus éthiques et plus écoresponsables car ils n’ont pas eu besoin d’être « produits » (en comparaison à un vêtement neuf par exemple). Ils sont aussi facilement personnalisables puisque ces cadeaux insolites n’ont de limites que votre imagination ! 

Vous pouvez aussi envisager de partager cette expérience avec la personne destinataire du cadeau : le temps passé ensemble est souvent plus précieux que des objets.

Voici donc une liste non exhaustive d’idées de cadeaux immatériels : 

  • Options sportives : partager une journée en montagne, à la mer ou passée à découvrir une nouvelle activité sportive (balade à cheval, accrobranche, surf, yoga, pilate, VTT) - pour des options plus “extrêmes” (parachute, parapente, saut à l’élastique, spéléologie, plongée sous-marine)
  • Options artistiques/culturelles : aller s’émerveiller devant une exposition, rire ou pleurer à un spectacle (humour, danse, opéra), perdre sa voix à un concert, etc.
  • Options culinaires : partager une superbe soirée en se rendant dans un bon restaurant, apprendre à faire des macarons parfaits pendant un cours de cuisine, s’initier à l’œnologie lors d’une dégustation de vin
  • Options bien-être/beauté : apprécier un massage aux pierres chaudes ou un soin du corps, se relaxer au spa, prendre un cours de maquillage, changer un petit quelque chose avec une manucure ou une pose de cils 
  • Options Week-end : découvrir une nouvelle ville de France ou un endroit secret pendant une escapade entre amis, en amoureux, ou seul-e pour se ressourcer (bien sûr, on privilégie le train ou le covoiturage pour s’y rendre !) 

On retrouve une grande diversité de propositions dans les « boxs séjours insolites and co ». Bien que l’idée de départ soit bonne, elles finissent souvent oubliées au fond d’un tiroir et les séjours/expériences proposées ne sont pas toujours aussi insolites qu’annoncé. Une astuce : feuilletez ces petits guides en magasin, dérobez-y des idées et offrez l’option qui vous paraît la plus sympathique en version “non périssable” !

b) Des cadeaux de Noël engagés

Nous adorons offrir à nos proches des cadeaux chargés de sens. Si ces présents leur permettent de changer leurs habitudes de consommation et de développer des réflexes plus respectueux de l’environnement, c’est encore mieux ! 

Nous vous conseillons donc d’opter pour des cadeaux qui soient à la fois engagés et pratiques, en créant par exemple le parfait kit zéro déchet : 

  • une gourde et/ou un thermos
  • des cotons démaquillants réutilisables
  • des oriculis
  • des sacs à vrac
  • un totebag (personnalisé pour pousser la petite intention encore plus loin !)
  • des savons/shampoings/déodorants solides (que vous pouvez faire vous-même)
  • une brosse à dents compostable
  • une charlotte à plat
  • des beewraps
  • une lunchbox (réutilisable, évidemment)

Vous trouverez de nombreux artisans de votre région sur Etsy qui proposent ce type de produits écologiques et solidaires. L’occasion idéale de découvrir des producteurs et artisans locaux 🙂 

Il existe aussi toute une littérature sur la question : zéro-déchet, permaculture, l’éco-féminisme, écologie décoloniale, etc. Allez faire un tour dans votre librairie préférée (d’occasion si possible ;-)) et dénichez le livre qui fera le cadeau de Noël parfait pour la personne de votre choix 🙂 

Une dernière idée de cadeau écoresponsable et insolite : un composteur ! N’hésitez pas à lire notre article dédié à ce sujet pour trouver le composteur adapté à vos besoins.

c) Des cadeaux de Noël faits maison

Les cadeaux de noël faits maison sont souvent une excellente idée. Ils portent en eux une dimension spéciale puisqu’en plus d’avoir été pensés pour quelqu’un, nous passons du temps à les réaliser. Un autre avantage (et pas des moindres), ils sont en général assez économiques !

On vous présente ici nos cadeaux de Noël (mais pas que !)  faits maison préférés :

  • Pour les gourmand-e-s : des confitures & chutneys, un mix pour gâteau avec petite étiquette explicative (nos recettes préférées en cliquant ici)
  • Pour vos salles de bain : des produits de beauté DIY (déodorant, baume à lèvre, shampoing, savon)
  • Pour les couturier-ères : tout ce qu’il faut pour constituer un kit zéro déchet (cotons démaquillants, sac à vraccharlotte à plat) ou autres créations originales (quelques liens de vidéos pour les débutant-e-s)

d) La seconde main pour nos cadeaux de Noël, on adore ! 

Il peut être compliqué de faire ses cadeaux de Noël soi-même, ou de proposer un cadeau immatériel. Se tourner vers la seconde main constitue alors une solution originale et écoresponsable ! 

Une quantité folle d’objets (ayant déjà eu une vie) sont facilement trouvables en magasins spécialisés (librairies, magasins vintage, antiquaire, vide-grenier, Emmaüs) ou sur internet (Leboncoin, Vinted, Recyclivre, etc). Ces cadeaux sont accompagnés d’une âme qui vient, d’une manière très particulière, embellir un peu l’objet que nous offrons. Dénicher un livre qu’on adore avec une ancienne dédicace peut se transformer en cadeau rempli d’émotions.

Nos cadeaux préférés de seconde main :

  • les livres
  • les vêtements
  • les accessoires (chaussures, sacs, bijoux)
  • les petits meubles
  • les éléments de décoration

Nous vous conseillons de faire vos achats dans des boutiques près de chez vous afin de faire travailler des petits commerces de votre région tout en réduisant l’impact carbone de votre cadeau de Noël en évitant l’ajout d’un transport bien souvent non nécessaire.

3) Les petits détails qui font la différence pour un Noël écoresponsable

a) On anticipe Noël !

Sans organisation, la magie des fêtes de Noël peut vite tourner au cauchemar ! Vous ne voyez pas de quoi je veux parler ? Mais si, rappelez-vous l’hiver dernier. 

Nous sommes le 24 décembre, il est midi, et rien n’est prêt ! Noël arrive pourtant tous les ans à la même époque de l’année … Il vous a donc fallu prendre votre courage à deux mains pour aller affronter la foule des retardataires au centre commercial le plus proche de chez vous et trouver en urgence tous vos cadeaux de Noël.  Résultat : mission accomplie, tous vos cadeaux de Noël sont faits ! Un pull d’une grande enseigne de fast-fashion pour votre mère. Le dernier jeu vidéo à la mode pour vos neveux et nièces. Un coffret de café suremballé pour votre beau-frère (qui ne boit peut-être même pas de café …). 

Le centre commercial est de loin l’option la plus pratique, on vous l’accorde. Alimentation, décoration, cadeaux, tout est réuni dans un seul et même magasin ! Mais en choisissant cette option, nous faisons aussi le choix (1) d’utiliser notre voiture puisqu’ils se trouvent bien souvent à une distance non-cyclable de notre domicile (et impossible de ramener tous nos achats faits dans la précipitation dans nos seuls petits bras), (2) d’offrir des cadeaux impersonnels, et (3) d’oublier notre objectif d’écoresponsabilité.  Vous avez dû affronter une foulequi comme vous, a attendu le dernier moment et vous vous êtes dit : « PLUS JAMAIS ! ». 

Pas de panique nous avons la solution pour que vous n’ayez plus à revivre ce cauchemar ! Un seul maître mot pour un Noël green et serein : L’OR-GA-NI-SATION. Pour réussir, il va falloir s’y prendre en avance (c’est pour cela que notre article sort en novembre !) … il n’est donc jamais trop tôt pour réfléchir. Rdv dans la rubrique précédente pour offrir des cadeaux éthiques et écoresponsables. En vous y prenant ainsi, vous éviterez la foule, le stress et adieux les cadeaux impersonnels des grandes enseignes. Croyez-nous, après ça c’est le Père Noël qui voudra faire un stage avec vous !

*la foule (n. f.) : la foule est un regroupement au même endroit de plus de 50 personnes, la foule est un phénomène qui n’a pas été observé chez l’espèce humaine depuis début 2020.

b) Des déplacements raisonnables et groupés

Noël rime souvent avec réunions de famille. Pour peu qu’elle soit nombreuse et éparpillée géographiquement, ça peut vite terminer en un véritable tour de France … Ce qui est plutôt désastreux pour nos empreintes carbones ! Toujours dans l’optique de rendre les fêtes de fin d’années plus écoresponsables, pourquoi ne pas essayer d’opter pour des moyens de transports écologiques ? 

Adieu les 10h de voiture pour rejoindre la partie de la famille vivant à l’autre bout de la France ainsi que les émissions carbones qui les accompagnent, et bonjour le train ! Les avantages : vous pouvez mettre à profit ce temps pour faire autre chose (lire, travailler, regarder un film, dormir), pas de risque de faire fausse route, on évite ainsi des conflits inutiles et tout le monde est content ! Le train bien qu’étant le moyen de transport écolo par excellence pour les grandes distances, n’est pas forcément adapté à toutes les bourses. Le covoiturage apparaît alors comme une bonne alternative, cela permet de transformer ses trajets en voiture en déplacements plus respectueux de l’environnement !

c) Adieu le papier cadeau 

Dernier détail qui peut tout changer pour un Noël green parfait, l’emballage des cadeaux.  Cette année pourquoi ne pas définitivement abandonner le papier cadeau pour des emballages cadeaux écoresponsables ? 

Il existe de nombreuses options allant du papier cadeau recyclable ou encore réutilisable comme le papier cadeau ensemencé qui saura ravir les mains vertes parmi votre entourage. Une autre option, le papier cadeau fait maison, de vos t-shirts trop usés en passant par le papier journal, laissez libre cours à votre imagination. Sinon vous pouvez toujours utiliser la technique du Furoshiki, l’emballage cadeau en tissu venu tout droit du Japon. L’occasion de recycler ces foulards que vous ne portez jamais.

4) Évolution des fêtes de fin d’années : petit résumé historique 

Depuis plus de deux millénaires maintenant, les gens du monde entier célèbrent Noël le 25 décembre avec des pratiques et traditions qui leur sont propres. Cet évènement, qui est à la fois une fête religieuse et un phénomène culturel et commercial, constitue également un moment de partage avec nos familles et amis. 

Mais bien avant que Noël ne rime avec course aux cadeaux de Noël, achat d’un sapin, et bûches en tous genres, il s’agissait d’une fête qui servait à annoncer le milieu de l’hiver. À cette époque (bien avant la naissance de Jésus), les premiers Européens célébraient la lumière. Rappelons-le, les rues n’étaient pas éclairées la nuit alors que les jours étaient très courts. La seule source de lumière, mais aussi de chaleur, était donc celle offerte par un bon feu de cheminée autour duquel on se rassemblait. La fin du mois de décembre, période à laquelle les cultures et les élevages d’animaux étaient à l’arrêt, était donc le seul moment de l'année durant lequel la plupart des paysans d’Europe pouvaient véritablement prendre des « congés » . Et si la chance leur souriait, les réserves de viande fraîche et la plupart des vins et bières produits pendant l'année étaient enfin fermentés et prêts à être consommés [3].

Pour de nombreux peuples, Noël représentait une période durant laquelle il était possible de se rassembler, de discuter et de festoyer tout en racontant des histoires. Au fil des générations, ces histoires ont sans doute façonné les croyances populaires autour de cette période, croyances populaires dont nous avons aujourd’hui hérité les récits (voir notre article sur les contes et les légendes).  

En Scandinavie, les peuples Nordiques fêtaient par exemple Yule du 21 décembre, date du solstice d'hiver, jusqu'en janvier. En reconnaissance du retour du soleil, pères et fils rapportaient à la maison de grosses bûches de bois qu'ils mettaient au feu. Les gens festoyaient alors jusqu'à ce que la bûche brûle entièrement, ce qui pouvait prendre jusqu'à 12 jours [4] !

À Rome, où les hivers ne sont pas aussi rigoureux que dans le Grand Nord, on célébrait les Saturnales, fête en l'honneur de Saturne, dieu de l'agriculture. Les Saturnales commençaient dans la semaine précédant le solstice d'hiver et se poursuivaient pendant un mois entier. Durant cette période de fête, l'ordre social romain était bouleversé puisque les esclaves devenaient maîtres [2]. Il semblerait d’ailleurs que les cadeaux de Noël, ainsi que l’arbre de Noël, qui constituent aujourd’hui des coutumes de la culture chrétienne, nous viennent des Romains [1].

L'histoire de Noël

Depuis, cette représentation de Noël qui mélange croyances chrétiennes, dieux païens et idoles commerciales, n’a cessé de prendre une place toujours plus importante dans l'esprit des gens. Cette idée est aujourd’hui plus que confirmée par les chiffres dans bons nombres de pays ! Aux États-Unis par exemple, 5 millions de tonnes de déchets supplémentaires sont produits entre Thanksgiving et la veille du Nouvel An, soit 25 % de plus que d'habitude [5] ! 

Toutes ces dérives et excès de consommation peuvent venir ternir la magie de Noël. Il suffit pourtant de quelques changements d’habitudes simples pour profiter pleinement cette période de fête tout en respectant notre planète. Ainsi, tout comme nos ancêtres, nous pourrons célébrer, en plus de la saison d’hiver qui marque le début d’une nouvelle année, la bienveillance, l'attention, et le respect.

***

Grâce à ce petit guide, vous connaissez désormais tous nos trucs et astuces pour fêter Noël de manière plus écoresponsable ! Par de petits gestes simples, nous pouvons tendre ensemble vers des fêtes de fin d’année plus éthiques et écologiques, qui ne perdront rien de leur esprit festif et de leur magie. Et surtout n’oubliez pas que l’esprit de Noël tient avant tout dans les moments conviviaux passés avec nos proches, les douces attentions qui habilleront leurs visages de leur plus beau sourire, et les instants de partage. 

Références

[1] Clement Miles, Christmas Customs and Traditions: Their History and Significance, New York: Dover Publications, 1976, pp. 178, 263-271.

[2] John Matthews, The Winter Solstice: The Sacred Traditions of Christmas (Godsfield Press, 1998). Saturnalia, Ancient History Encyclopedia. Did the Romans invent Christmas? BBC News.

[3] The Concept of Work: Ancient, Medieval, and Modern

[4] The Story of Yule – How Vikings Did Christmas/ Dec 20, 2018 Matthew Gaskill

[5] www.planetoscope.com

Articles récents

Comment transformer Noël en une fête de famille écoresponsable ?

Les fêtes de Noël approchent à grands pas et le compte à rebours pour les préparatifs est officiellement lancé ! Choisir un sapin de Noël, décorer sa maison, dénicher un calendrier de l’avent original pour les enfants (ou les adultes !), décider du menu, trouver une tenue pour l’occasion, se lancer dans la quête aux […]

En savoir plus
Pourquoi et Comment préserver la biodiversité ? Les essentiels pour passer à l’action !

Préserver la biodiversité est un objectif essentiel pour l’avenir de nos sociétés. En effet le réchauffement climatique fait partie des enjeux cruciaux de notre décennie mais il n’est pas le seul. Il est accompagné par une perte massive de biodiversité qui aura aussi de graves conséquences. Dans cet article nous vous proposons de découvrir pourquoi la […]

En savoir plus
La sélection naturelle

Votre esprit ne s’est-il jamais enthousiasmé à la vue d’un aigle chassant sa proie, ou bien d’une girafe dont la longueur du cou semble étrangement adaptée à la hauteur des arbres ? Si tel est le cas, alors vous êtes en droit de vous demander comment ces merveilles de la Nature sont arrivées jusqu’à nos yeux.  […]

En savoir plus

Ils parlent de nous et nous soutiennent

  • POP' SCIENCESFor Women in ScienceLBBE
  • GRAZIALe ProgrèsL'Essor
© 2020 Projet Pangolin - Mentions Légales